Oeuvres complètes. Tome V. Correspondance 1664-1665


auteur: Christiaan Huygens


bron: Christiaan Huygens, Oeuvres complètes. Tome V. Correspondance 1664-1665 (ed. D. Bierens de Haan). Martinus Nijhoff, Den Haag 1893


verantwoording

inhoudsopgave

doorzoek de hele tekst


downloads



DBNL vignet


 i.s.m. 
     en 

No 1315.
[R. Moray] à [Christiaan Huygens].
23 janvier 1665.

La lettre a été publiée dans le Journal des Scavans 1665, No. VIII du 23 février 16651).
Chr. Huygens y répondit par le No. 1325.

Extrait d'une Lettre escrite de Londres, ce 13/23 Janvier 1665.

 

Enfin le Capitaine Holmes est arrivé, & la relation qu'il nous a faite de l'experience des Pendules, nous met hors de doute qu'elles ne reüssissent. Il partit de l'Isle de S. Thomas qui est sous la ligne, accompagné de quatre vaisseaux. Il fut obligé pour gagner le vent propre à son retour, de tirer vers l'Ouest & de faire

[p. 205]

six cens lieuës de chemin, sans changer de route: aprés quoy trouvant le vent favorable, il tira vers les costes d'Affrique, droit au Nord Nordest. Mais comme il eut fait sur ce Rhombe quatre à cinq cens lieuës, les Pilotes des trois navires qui estoient sous sa conduite, apprehendant de manquer d'eau, devant que d'arriver au lieu où ils pretendoient aller, luy proposerent d'aller faire equade aux Barbades. Sur cela ce Capitaine les ayant fait assembler, & fait apporter leur Journaux, ils se trouverent esloignez dans leur calcul de celuy de ce Capitaine, l'un de 80 lieuës; l'autre de 100 & l'autre de 120. car ce Capitaine jugeoit par les Pendules, qu'il n'estoit plus gueres esloigné que de 30 lieuës de l'Isle del Fuego, qui est une de celles du Cap-vert, que ces Pilotes estimoient encore fort loin.

[p. 206]

Et parce qu'il avoit une entiere confiance en ces horloges, il soûtint qu'il falloit continuer la route, & le lendemain matin cette Isle parut comme il avoit jugé qu'il devoit arriver.